Abonnement_Adhesion_aux_Next_up_News_Soutien_a_l_Organisation_500
.
Abonnement électronique aux Next-up News et soutien à l'organisation (click)
(Bulletin d'abonnement manuel postal : click)


Nouveaux Dossiers LFC/LED (tests, études scientifiques, ...)

Photo_PLV_Lineaire_LFC_Grande_Distribution_Castorama_Valence_France_DSC03721_1024

PLV Linéaire Grand Public Ampoules Castorama Valence France
ZOOM

 

LFC_Scandale_Ecologique
Scandale sur le scandale : Regardez bien, plus de 50 % des LFC récupérées dans les centres de collectes sont soit fêlées, voire cassées !

RTBF LA UNE LOGO DUO

RTBF "On n'est pas des pigeons"
Lampes Fluo Compactes, scandale sanitaire et pollution environnementale,
toutes les preuves sont avérées, la messe est dite, les consommateurs sont ... des pigeons.


 


LFC_cassee_CFL_broken_Danger_NBC_950.

Prochaine News :
LFC les réponses du Premier Ministre et du Ministre de la Santé aux lettres recommandées A/R de Next-up organisation
sur la demande de confirmation de la présence de radioéléments dans les Lampes Fluo Compactes ... dérogations, ASN et IRSN !!

 

Votre_Lampe_Fluo_Compacte_s_est_cassee_Que_faire_news_flyer_950

Votre Lampe Fluo Compacte s’est cassée !  Que faire ? …
Prochainement.

 

Affiche_Reglementation_Acquisition_Detention_Grenade_Offensive_Defensive_NBC_1200

Haute Résolution pour impression posters dans un Copy Shop
(CLICK)

 

Ampoule_Fluo_Compacte_Alerte_Radionucleides_Francois_Fillon_09_12_2011.jpg

PDF_Flag_Fr_140
Alerte. .
Radionucléides LFC

Lettre ouverte à François Fillon 1er Ministre

 

AR_Lettre_ouverte_Francois_Fillon_LFC_Radionucleides_09_12_2011

 

2 Logo Dangers Rayonnements Non Ionisants 300 250

MAES_LFC_Mesures_Dossier_Plainte_ADEME

La fin de l'ampoule incandescence = la fin de l'éclairage semi-naturel = la fin de santé
Lampe Fluo Compacte = irradiations = nouvelle pollution environnementale massive = pathologies biologies et sanitaires

LFC_mesures_irradiation_video

Reportage TSR
Lampes Fluo Compactes
et
Champs électromagnétiques :
la réalité des valeurs de l'irradiation des LFC

click

 

Valeurs irradiation LFC
Marques : Osram, Philips, Samsung, Ikea, Casino, etc ...

LFC_Valeurs_Irradiation_CE
Lampes Fluo Compactes (LFC) : Valeurs de l'irradiation du champ électrique

exemples comparatifs avec les LED

LED_Valeur_Champ_Electrique_650
Lampes LED : Valeurs de l'irradiation du champ électrique

 

LFC_Valeur_Champ_Magnetique_650
Lampes Fluo Compactes : Valeurs de l'irradiation du champ magnétique

 

 

 

 

Comprendre l'incroyable réalité du CO² avec les LFC,

- Rémy Prud'homme
Lampes à basse consommation : une fausse bonne idée

.
Un calcul simple montre que le changement de lampes entraîne un doublement des rejets annuels de CO2, qui passent de 3 millions de tonnes avec les ampoules à filament à plus de 6 millions de tonnes avec les lampes à basse consommation.
.

 

..
..
"Amputer le pouvoir d’achat de 7 milliards d’euros aujourd’hui pour doubler les rejets de CO2 ! Finalement, les lampes à basse consommation sont ce que les Anglais appellent une idée à moitié cuite ...
Comme beaucoup des mesures mesures du Grenelle de l’Environnement dictées par la passion plus que par la réflexion."

.

.....
...

 

- Avenir moins brillant pour les fluocompactes
...
"Dans un article paru dans la Vitality Magazine, Dr Havas mentionne que dans certains groupes témoins, les fluocompactes ont été à l'origine de plusieurs problèmes de santé, dont : irritabilité, mal de tête, fatigue et nausée. «La problématique s'avère complexe, allègue-t-elle. Les FC produisent des radiofréquences qui se propagent depuis le ballast de l'ampoule jusque dans le filage électrique des murs du bâtiment et sont à l'origine d'ondes nocives. Plus on se trouve près de l'ampoule fluocompacte allumée et plus l'exposition est importante.".

.
 
.
"En 2007, un chercheur de Ressources naturelles Canada a calculé l’impact du remplacement de cinq ampoules incandescentes de 77 watts utilisées trois heures
par jour, par autant de FC de 19 W. Résultat : dans une maison de 2 000 pieds
carrés située à Québec, les cinq FC ont réduit les besoins de climatisation
de 55 kilowattheures (kWh) et augmenté les besoins de chauffage de 184 kWh.
Malgré cela, elles ont généré globalement une économie annuelle de 12 $...".

.
.....
...

 

 

LFC_Non_au_diktat_des_lobbies_pollueurs_ADEME_complice

Lampes Fluo Compactes dites aussi Lampes à basse consommation:
" Une Catastrophe écologique en cours, le mea-culpa de l'ADEME n'y change rien "
" L' ADEME complice du diktat des Lobbies pollueurs "
 


Le Télégramme
LFC "Mercure : Des ampoules pas si claires"

Les réactions

 



extraits de Capital

Comprendre les LFC :
Délocalisations industrielles et
économie pour les utilisateurs ?


Click

 

 


Irradiation LFC
La faute inexcusable de l'ADEME

La réalité des Mesures Lampes Basses Consommation
types Fluo Compactes

La réalité de "la Maison ADEME" ( + Reportage TF1).

La Solution : Les LED
Présentation et Comparatif.

Lobe indicatif des irradiations ambiantes des LFC
( avec échelle de valeurs irradiation Hyper Fréquences Micro-ondes
)

.

 

LFC_Arnaque_toxique

- Borloo le Ministre de l'écologie est un écolo pollueur, c'est la triste vérité, c'est scandaleux ! :
La diffamation est définie à l'article 29 de la loi du 29 juillet 1881 de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 lequel dispose :
"constitue une diffamation toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé . . . Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure." Il faut retenir que le fait imputé peut être réel ou non.
Il existe deux moyens de défense lorsque la diffamation est établie : c'est d'une part l'exceptio veritatis et d'autre part la bonne foi. La bonne foi se démontre par :
un but légitime de la sincérité des propos (réalité), la prudence et l'objectivité. La présentation des faits doit également ne pas être trompeuse.


.


 

 

Borloo "l'écolo pollueur"

 

Greenpeace Complice

* Greenpeace Complice (cautionne): Depuis des années Greenpeace n'a jamais répondu aux mails de Next-up organisation ... dommage et quel gâchis!
Cette constatation est ciblée sur cette action spécifique, attention de ne pas faire ni d'amalgame, ni de généralité avec les autres actions de Greenpeace.

[SAVE THE CLIMATE-Fr]

 

 

 

Vidéo reportage
Annie Lobé
Journaliste scientifique


Lampe Basse Consommation = LFC (Lampe Fluo Compacte)

 

 


Annie Lobé et Marie-Pierre au siège social de Next-up organisation

 

 

 

 

 

- Rémy Prud'homme
Lampes à basse consommation : une fausse bonne idée

.
Un calcul simple montre que le changement de lampes entraîne un doublement des rejets annuels de CO2, qui passent de 3 millions de tonnes avec les ampoules à filament à plus de 6 millions de tonnes avec les lampes à basse consommation.
.

 

..
..
"Amputer le pouvoir d’achat de 7 milliards d’euros aujourd’hui pour doubler les rejets de CO2 ! Finalement, les lampes à basse consommation sont ce que les Anglais appellent une idée à moitié cuite ...
Comme beaucoup des mesures mesures du Grenelle de l’Environnement dictées par la passion plus que par la réflexion."

.

.....
...

 

 

Borloo* "l’écolo de tous les records"

* Jean-Louis Borloo Ministre d’État, Ministre de l’Écologie, de l'Énergie, du Développement durable...

1er Record :

192 V/m d’irradiation: "Génial" !!

Question:
Monsieur le Ministre comme vous le savez la vérité est unique . . .,
en conséquence nous serions heureux d'avoir votre avis sur qui est dans la vérité:
Jean-Louis Borloo ou Next-up organisation ?


Monsieur le Ministre avez-vous regardé ceci, ... un clic suffit:
il n'est jamais trop tard pour s'informer, promouvoir et adopter la bonne solution!!




 

- Les dangers des ampoules à basse consommation
...
"De sérieuses inquiétudes ont été soulevées hier au sujet des effets toxiques des Lampes LFC.
Mais ces mesures pourraient se retourner et finir par nuire à l’environnement.
"
.
 
.
"Le Dr Robert Sarkany, dermatologue consultant au Kings College de Londres a déclaré : « Les réactions aux lampes fluorescentes ne sont pas bien comprises.
Mais je vois régulièrement quelques patients qui se plaignent d’allergies de la peau lorsqu’ils sont exposés, tout comme mes collègues ». « Les symptômes habituels sont des sensations de piqûres, de brûlures et de démangeaisons de la peau avec des rougeurs. Nous ne comprenons pas encore bien ces symptômes mais ils existent.
Je pense qu’il serait parfaitement raisonnable pour les personnes qui souffrent de
ces problèmes sérieux d’avoir encore accès aux ampoules traditionnelles ».

.
.....
...

 

 

POSTER

 

ZOOM POSTER

 


Panneaux d'informations visibles sur les linéaires
des magasins CASTORAMA

 

- Avenir moins brillant pour les fluocompactes
...
"Dans un article paru dans la Vitality Magazine, Dr Havas mentionne que dans certains groupes témoins, les fluocompactes ont été à l'origine de plusieurs problèmes de santé, dont : irritabilité, mal de tête, fatigue et nausée. «La problématique s'avère complexe, allègue-t-elle. Les FC produisent des radiofréquences qui se propagent depuis le ballast de l'ampoule jusque dans le filage électrique des murs du bâtiment et sont à l'origine d'ondes nocives. Plus on se trouve près de l'ampoule fluocompacte allumée et plus l'exposition est importante.".

.
 
.
"En 2007, un chercheur de Ressources naturelles Canada a calculé l’impact du remplacement de cinq ampoules incandescentes de 77 watts utilisées trois heures
par jour, par autant de FC de 19 W. Résultat : dans une maison de 2 000 pieds
carrés située à Québec, les cinq FC ont réduit les besoins de climatisation
de 55 kilowattheures (kWh) et augmenté les besoins de chauffage de 184 kWh.
Malgré cela, elles ont généré globalement une économie annuelle de 12 $...".

.
.....
...

 

- Une idée pas si lumineuse
.
Mais, tout dernièrement, le comité scientifique européen chargé de l'étude
des risques sanitaires émergents (Scenihr) a jeté un pavé dans la mare :
«Certains types d'ampoules économes en énergie pourraient accroître les
symptômes des personnes souffrant de maladies dermatologiques spécifiques»
d'après la direction générale de la santé de la Commission européenne».
.

.
 
..
"Le problème se pose surtout à courte distance et à l'allumage où
l'on enregistre un pic. Le mieux est de se tenir à plus de 1,5 m."
"Dès 2002, l'Ineris (Institut national de l'environnement industriel et
des risques) a livré un rapport sur l'exposition électromagnétique au ministère de l'Environnement."
. . . Préférer les lampes à LED.
.

 

 

 

HEATBALL_Chauffage_75W_100W

"HEATBALL" original De [CLICK]
Traduction électronique Google PDF 1 [click] - PDF 2 [click]

 

La "Heatball" est une unité de chauffage
ce n'est pas une lampe suivant les critères de la définition officielle d'une lampe par l'Union Européenne.
Les "Heatballs" sont commercialiées légalement comme ... radiateurs.

Les "Heatballs" sont des unités de chauffage de 75 ou 100W qui peuvent s’installer dans de simples douilles :
"C’est génial, il fallait y penser, c’est la meilleure invention depuis l’ampoule électrique à incandescence"
a déclaré la petite Marinette qui est en classe maternelle.

Concrètement en période d’économie d’énergie c’est une "révolution" que les lobbies des industriels de l’éclairage
ne vont pas du tout apprécier pour le business des LFC, car c'est un retour du deux en un.
En effet avec les Heatballs vous récupérez 95 % de l’énergie consommée en chauffage
et en bonus écologique vous avez presque la lumière gratuite,
 c'est à dire que vous ne consommez au final que la perte pour votre éclairage! 

Le classement énergétique de la "'Heatball" avec une efficacité de 95 % serait de classe A
.

Dit autrement pour Jean-Louis Borloo, l’écolo pollueur : avec les Lampes Fluo Compactes (LFC) dites à

économie d’énergie, vous polluez (irradiation, mercure, etc ...), vous payez un éclairage (de très mauvaise qualité) et en sus à équivalence de puissance consommée pour vous chauffer, vous payez soit l’électricité ou le fioul ou le gaz, etc …

A l’évidence c’est Rémy Prud’homme
qui devrait être en France Ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable
et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat.  

 

Des dizaines de millions de personnes irradiées sans le savoir !
La population n'est même pas informée par l'étiquetage.
Les Autorités Sanitaires Gouvernementales et l'ADEME sont co-responsables . . .

Jacques Gorini Collectifs Grenoble, Pierre Le Ruz Criirem, Serge Sargentini Next-up organisation.
GRENOBLE FRANCE

La réalité des Irradiations des Lampes Fluo Compactes (LFC).

Combien de personnes âgées ou en état de faiblesse
ont des symptômes sans en connaître la cause ?

 

Pierre Le Ruz Criirem, Serge Sargentini Next-up organisation comparatif de mesures HF
GRENOBLE FRANCE

 

 

Vers la suppression des ampoules à incandescence dans l’UE

 

Première ampoule à faible radiation

Une génération "propre" d'ampoules à économie d'énergie

 

Tests de mesures avec graphes
des rayonnements de la génération dite
"propre"
d'ampoules à économie d'énergie
de la Sté Innovation Technologie Sécurité.

- in progress -

 

Méfiez-vous des ampoules basse consommation


Fin annoncée de l'ampoule à incandescence




POSTER
..


..

GRAND FORMAT

2

3


- Conseils pour visionner correctement les vidéos en Haute Définition (HD) -

 

- Communiqué de Presse : Alerte !
Mise en garde sur les ampoules à économie d'énergie

 




4

 

 


 

 

 

 

 

 


Dose d'Irradiations Électromagnétiques
Hyperfréquences Micro-Ondes


Lobe indicatif d'un des Rayonnements ambiants
( avec échelle de valeurs irradiation Hyper Fréquences Micro-ondes
)


5

Lampe FluoCompacte
- LFC -
Le choix de l'éclairage domestique n'est pas à prendre à la légère,
son action peut avoir un effet sur la santé de toute une famille.

Il faut arrêter de propager l'idée que les Lampes FluoCompactes (LFC)
constituent un produit écologique
car les LFC génèrent une kyrielle de nuisances :
avec la complicité des autorités, les industriels dissimulent la vérité !.

Le ballast électronique intégré avec self des LFC est responsable d'émissions rayonnées
BF et HF micro-ondes .
Il en résulte de fortes impulsions de courants parasites en sortie du ballast,
celles-ci circulent dans le conducteur de terre et également dans le conducteur d'alimentation.
En raison de la fréquence élevée de ces courants
il y a évidemment un fort rayonnement électromagnétique.
Conscients du problème, les industriels ont donc placé la lampe le plus près possible
du ballast électronique afin de réduire au maximum la longueur des conducteurs
les plus rayonnants en hyperfréquences micro-ondes.
Afin que ces hyperfréquences rayonnées ne perturbent pas les ondes radios,
courants porteurs, etc ... des filtres sont intégrés au ballast
(limites d'émission : Normes EN55015 bande 9KHz à 30MHz).

Les irradiations Hyperfréquences micro-ondes sont dont bien une réalité des lampes Fluocompactes.
Il n'y a aucune ambiguïté : très puissantes à l'allumage ces irradiations HF sont mesurables.
Néanmoins, elles diminuent fortement après une période de plusieurs minutes (montée température).
En conséquence,
contrairement à ce qui est souvent véhiculé dans le grand public, ces rayonnements
ne s'arrêtent pas à 30 cm de la lampe, mais génèrent un lobe d'environ 3 mètres de diamètre :
Les LFC représentent une importante nouvelle source d'immixtion en CEM dans les foyers
de part leur multiplicité, malheureusement les citoyens ne s’intéressent pas
de près à ce sujet car ils s’imaginent être en sécurité . . .

L'ADEME n'a pas étudié les CEM dans la zone des 30 cm.
C'est un faute inexcusable de l'ADEME de ne pas en informer le grand public
(vidéo ancienne version: "La faute inexcusable de l'ADEME")
(nouvelle version actualisée en cours)

La normalisation Française des limites d'irradiations RNI est issue des normes européennes
1999/519/EC

Recommandation du Conseil du 12 07 1999,
relative à la limitation de l'exposition du public aux champs électromagnétiques de 0 Hz à 300 GHz.
.

Ce document est assez complexe à comprendre pour le grand public.
Néanmoins la seule différence notoire avec la réglementation concernant la téléphonie mobile
(DAS)
est la non pulsation des rayonnements HF émis par les LFC.
Les valeurs limites étant identiques avec une plage de fréquences additives pour les LFC de
10 à 400 MHz pour 28 V/m de valeurs limites,
sont calculées moyennées toujours sur une exposition aux irradiations de six minutes !.

Le corps humain possède une capacité de thermorégulation grâce à la circulation sanguine. Néanmoins au-delà de 6 minutes d’irradiation la charge thermique va devenir trop importante,
le corps n’étant plus capable d’éliminer les calories aussi vite qu’il les absorbe.
Il s’ensuit une augmentation de température localisée ou non sur une partie du corps,
qui peut s’avérer très dangereuse si elle n’est pas stoppée.

Cet échauffement induit dans les tissus de l’organisme peut provoquer
des réactions physiologiques et thermorégulatrices temporaires,
notamment une réduction des capacités physiques ou mentales au fur et à mesure
que la température du corps augmente (ex. la fièvre en centième ou dixième de degré).
On a ainsi pu remarquer que l’utilisation des LFC peut provoquer notamment
l’échauffement des hémisphères du cerveau qui peuvent être situés à proximité de la LFC.
En conséquence,
après une longue présence d'une partie du corps à une distance proche d'une LFC
il peut y avoir dépassement de cette période d’irradiation stipulée dans les textes de lois normatifs
et non conformité des taux d'irradiations à la réglementation opposable . . .

Même si la diminution des irradiations est très significative en fonction de la distance,
il est nécessaire de replacer les paramètres de cet éclairage
à vocation industrielle dans un contexte d'utilisation domestique
avec une hauteur sous plafond de 2m50 et
d'une source d'émission pérenne
pour comprendre notamment les effets nocifs sur le Système Nerveux Central (SNC).

C’est pour cela que Next-up organisation accuse les autorités sanitaires nationales
et notamment l'ADEME de dissimulation des risques
et demande la mise en conformité de toutes les ampoules à décharge
de type LFC à usage domestique.

Facteurs aggravants pour une utilisation des LFC dans un contexte domestique :
les personnes peuvent être soumises à des expositions
multiples et simultanées qui génèrent un taux d'irradiation cumulatif.
(Réglementation : Annexe IV, Calculs des Restrictions de bases : page 10)

La notion de distance de l'humain
par rapport aux irradiations HF émises par les LFC est le paramètre essentiel :
une personne de taille moyenne (1m73) aura souvent lors de ses déplacements et séjours
sa boîte crânienne exposée à environ de 30 à 50 cm, voire moins de la source d'émission HF.
L'important étant le rapport dose d'irradiation par rapport au temps.

En conséquence, dans un espace cuisine par exemple :
l'irradiation sera conséquente car la position debout est fréquente.
Pour une personne assise sur une chaise ou dans un canapé, en fonction de la distance,
pour la même période, la dose d'irradiation reçue sera divisée par deux, voire par trois.


Les nombreux éléments métalliques présents dans une cuisine seront des facteurs aggravants.
De même, toutes les personnes qui portent des éléments métalliques endogènes, ou
des bijoux, des lunettes (non titanes), des baleines de soutien-gorges métalliques, etc . . .
seront plus exposées à ces rayonnements électromagnétiques hyperfréquences micro-ond
es.

LFC et les UV
Les LFC produisent un éclairage fluorescent riche en ultra-violets suivant
des ondes bien spécifiques dues à la vapeur de mercure traversée par le courant électrique.
Plusieurs baies d'émission dans les UVB et en particulier à 365 nm dans les UVA.
Par l'adjonction de certains matériaux sur les diffuseurs
les fabricants essayent aujourd'hui de réduire considérablement ces UV.

LFC et l'effet STROBOSCOPIQUE
Dans l'éclairage fluorescent la modulation temporelle de la lumière due au courant alternatif
n'est pas amortie comme par le filament de tungstène (lumière de nature isotrope).
Cette lumière, dite anisotropique vibre à un rythme de 100 battements par seconde
et peut provoquer pour des personnes prédisposées, notamment les EHS :
fatigue visuelle, maux de tête, accélération du rythme cardiaque, épilepsie, etc . . . .
Conscients de ces problèmes, les industriels essayent de limiter cette modulation par l'apport d'améliorations technologiques afin de tendre à rendre celle-ci plus acceptable.


6


 

7

Exemple de la réalité des rayonnements Hyperfréquences micro-ondes pour l a boîte crânienne.
Mesures avec sonde isotropique (étalonnée) irradiations Hautes Fréquences 100KHz à 2,5 GHz
Ampoule type Fuocompacte 20 W après période de fonctionnement (amorçage) > 15 '
Distance env. 30cm (photo gauche) et 15 cm (photo droite)
Champs ElectroMagnétiques ambiants < 0,1 V/m

Table de conversions

8

L'éclairage enjeux énergétique ?

Dossier Simplifié Indicatif Grand Public
Economie d'
Énergie
Comparatif Lampes LFC et LED
(ampoules dites basse consommation à usage domestique)

La réalité des Chiffres


Les chiffres du nucléaire

..

MONDE 2006

(pour information)
Les 460 à 500 réacteurs nucléaires du monde produisent environ
370 GW
soit
365 jours x 24h x 370 GW = 3 376 250 GWh
(1GW = 1 000 000 kW)
3 376 250 GWh x 1 000 000 = 33 762 500 000 000 kWh
soit
3 376,25 milliards de kWh / an.



Source : CNRS

FRANCE 2006
58 réacteurs nucléaires en fonctionnement en France correspondant à 19 centrales nucléaires produisent 88 % de la production d'EDF, soit 428 milliards de kWh / an.
La production moyenne par réacteur est donc de
7,38 milliards de KWh.

Les centrales se composent de deux à six réacteurs.

la Production énergétique électrique globale d'EDF
en France en 2006 est d'environ
486 milliards de kWh / an.
(sources EDF)

Avec moins de 1 % de la population mondiale la France
représente plus de 10 % de la production nucléaire mondiale.

Question :
Quelle est la consommation électrique de l’éclairage en France ?
La consommation annuelle pour tous les usages de l’éclairage est d'environ
40 TWh .
Soit environ 40 milliards de kWh.
1TWh (Téra Watt heure) = 1 milliard de KWh.

La consommation annuelle d’électricité en France pour l'éclairage représente donc :
8,23 %
de la consommation globale d'électricité.

Cette consommation se répartit en trois parties comme suit :

- 1-
24,5 TWh
pour le secteur "économique" (industrie, enseignement,...)
soit 5,04 %.
(en partie déjà composée de diverses lampes industrielles dites basse consommation)
- 2 -
10 TWh
pour l'éclairage public
soit 2,05 %
(les luminaires de l'éclairage public sont majoritairement composés de lampes industrielles
au sodium HP, iodures métalliques, etc . . . dites basse consommation).


Information annexe :
Cet éclairage est payé directement par les Français en sus sur la facture ED
F,

le saviez-vous ?
- 3 -
5,5 TWh
pour l'éclairage dit domestique (particuliers / ménages),

soit 1,13 %
de la consommation totale d’énergie électrique


LFC et LED

.
Comparatif bilans énergétiques
possibles optimums d'économies pour l'éclairage dit domestique

(Pour information : la consommation d'énergie électrique des ménages provient essentiellement
du chauffage, chauffe eau, lave linge, lave vaisselle, sèche linge, plaques et fours de cuisine).

Une ampoule de 100 W consomme en énergie 100 Wh (Watts heure) soit 1 kW en 10 h.

Si tous les ménages des 23 millions (environ) de foyers de France,
remplacent 5 ampoules de 60 Watts par 5 ampoules
dites à économie d'énergie FluoCompactes (LFC) de 12 Watts
dites à économie d'énergie LED de 2 Watts
pour une période journalière d'éclairage de 2 heures,
l'économie annuelle réalisée en kWh sera de :
(60-12) x 5 x 365 x 2 = 172 800 Wh/an ( arrondi à 173 kWh/an ) par ménage.
(60-2) x 5 x 365 x 2 = 211 700 Wh/an ( arrondi à 212 kWh/an ) par ménage.

soit globalement pour la France :
173 kWh/an x 23 000 000 de foyers = 3 979 000 000 kWh/an d'économie.
soit 3,979 milliards de kwh / an d'économie.

212 kWh/an x 23 000 000 de foyers = 4 876 000 000 kWh/an d'économie.
soit 4,876 milliards de kwh / an d'économie.

Ce qui correspond pour la France pour la seule part du nucléaire :
de 428 millards de kWh à environ 0,9 %.
de 428 millards de kWh à environ 1,1 %.

Ces économies rapportées
à la production globale d'électricité d'EDF en France

de 486 milliards de kWh pour 2006,

représentent en calculs optimums pour la production d'électricité :

.

0,82 % d'économie d'énergie maximum pour les LFC.
1% d'économie d'énergie maximum pour les LED.



Par contre pour l'éclairage des ménages :
- remplacer les ampoules à incandescences par des LFC
permet de diviser sa facture d'électricité (éclairage)
environ par 4 !
- remplacer les ampoules à incandescences par des LED
permet de diviser sa facture d'électricité (éclairage)
environ par 24 !

En conséquence,
même si la gamme proposée actuellement au public n'est pas encore à la hauteur,
les LED laissent présager un futur proche prometteur.


Tableau comparatif
Une ampoule FLC de 15 Watts = environ une ampoule LED de 2 Watts

 Calculs Bases 2008

LED

FluoCompacte

Incandescente

Prix d'achat (exemple)

10 €

3 €

1 €

Nombre consommé
pour 100.000h

1

10

100

Coût matériel
pour 100.000h

10 €

30 €

100 €

Consommation
Energie

2 W

15 W

60 W

Consommation
totale pour 100.000h

200 kWh

1.500 kWh

6.000 kWh

Coût électricité
1 kWh = 0,084€

16,80 €

126,00 €

504,00 €

Coût Total
(matériel + électricité)

26,80 €

129,00 €

604,00 €


9

 

Chine: Le traitement des DEEE, source de pollution



 






Metro International : Illuminations de Noël, Les Champs Elysées se mettent au vert.

 

Enerzine Noël 2007: Le Rockefeller Center et son arbre couvert de 30 000 LED.